En quoi consiste la réduction mammaire ?

Epilation définitive
Epilation définitive : les différentes techniques
juin 10, 2020
chirurgien esthétique
Comment choisir son chirurgien esthétique à Paris ?
juin 22, 2020
réduction mammaire

La réduction mammaire est une opération chirurgicale à effectuer sur une personne en bonne santé physique. Elle a pour principal objectif de réduire la taille des seins. Les raisons sont diverses et peuvent varier en fonction de la personne concernée. Il peut s’agir d’une disproportion du volume des seins ou d’une hypertrophie mammaire. Dans les deux cas, cette lourdeur excessive ou cette anormalité engendre des désagréments en sensations de mal-être. Les seins trop volumineux peuvent également causer des douleurs physiques et surtout de l’inconfort. Ils peuvent altérer la capacité de l’individu à mener une vie active. Vous envisagez de vous faire opérer et réaliser une réduction mammaire, mais vous ne savez en quoi elle consiste exactement ? Voici les points importants à connaître sur le sujet. 

La réduction mammaire est une opération chirurgicale visant à remodeler les seins

La réduction mammaire est une intervention ayant pour but principal de remodeler les seins trop gros de manière à les rendre plus petits et plus esthétiques. L’opération consiste à réduire le volume des seins en fonction des besoins de la personne concernée. Techniquement, le praticien retire le volume nécessaire afin de le mettre en adéquation avec la morphologie de la patiente. Les seins ou le sein, selon le cas, vont être rehaussés et galbés. L’excédent de peau sera retiré. Une fois l’intervention terminée, le sein sera plus ferme et plus concentré, mais plus petit qu’à l’origine. Il est important de noter que la réduction mammaire n’est envisageable qu’une fois la croissance achevée. Elle est également conseillée aux mères et non aux jeunes filles. Bien que l’opération n’affecte aucunement une grossesse, elle peut compliquer l’allaitement. Pour plus d’informations, allez sur http://reductionmammaire.info/. Vous pourrez également y trouver les meilleures adresses pour réaliser une reduction mammaire à Paris.

La réduction mammaire est une chirurgie réparatrice visant à soigner l’hypertrophie mammaire

Certaines personnes souhaitent se faire opérer les seins pour les embellir, d’autres parce que le volume et le poids de leur sein leur cause des douleurs insupportables et inconfortables à la fois. En effet, si la glande mammaire est très développée, les seins deviennent très lourds. Il s’agit alors d’une hypertrophie. Cette dernière engendre des douleurs dans le cou, sur les épaules et particulièrement au dos. Pour y remédier, la réduction mammaire devient indispensable. Comment faire ? Le praticien va réduire le volume des seins en supprimant l’excès de graisse, l’excédent de peau ainsi qu’une partie du tissu glandulaire. Un bon chirurgien va bien évidemment préserver au mieux leur sensibilité. L’aréole et le mamelon sont par la suite recentrés pour remettre les seins à leur place et offrir une bonne harmonie. À noter que la réduction mammaire n’est possible que sous certaines conditions. Pour les connaître et savoir si vous pouvez vous faire opérer, il est conseillé d’aller consulter un spécialiste.

La réduction mammaire est une intervention chirurgicale réalisée en plusieurs étapes

Que ce soit dans le cadre d’une chirurgie esthétique ou réparatrice, la réduction mammaire doit se faire en plusieurs étapes. La patiente doit avant tout consulter un professionnel. Elle lui exposera ses motivations afin de permettre au médecin de déterminer la technique la plus adaptée. Une fois qu’elle aura expliqué ses raisons, le praticien lui demandera de faire des examens médicaux. Ces derniers permettront de connaître ses données morphologiques, le volume de la glande ou encore la quantité de peau à éliminer. Il faudra également vérifier si la patiente a des antécédents qui peuvent contre-indiquer l’opération. Une fois tous les examens effectués, le médecin expliquera à la patiente le déroulement ainsi que les précautions à prendre avant et après l’intervention. En général, deux à trois jours d’hospitalisation sont requis. Cette durée dépend toutefois de la patiente et du médecin.