Rhinoplastie : Gros plan sur la chirurgie du nez

bras fuselés
Le lipofilling pour avoir des bras fuselés
juillet 15, 2016
la médecine esthétique
Les controverses de la médecine esthétique
juillet 19, 2016
Rhinoplastie :

Vous trouvez que votre nez est trop gros ou trop plat ? Ou même qu’il n’est pas en harmonie avec votre visage ? Il est possible d’y remédier grâce à la chirurgie esthétique. Mais comment procéder ? Existe-t-il d’éventuels risques suite à l’opération. Les professionnels vous répondent !

La rhinoplastie : de quoi s’agit-il ?

Un nez retouché change radicalement l’équilibre du visage, d’où la nécessité de se trouver un chirurgien expérimenté.

Deux cas peuvent se présenter :

  • La rhinoplastie fonctionnelle : pour les patients ayant des problèmes ORL
  • La rhinoplastie correctrice : une chirurgie esthétique dans le but de changer la morphologie du nez

Dans de nombreux cas, les deux formes de rhinoplastie peuvent être associées. Pour harmoniser le visage, le chirurgien doit tenir compte de tous les organes. Il peut alors conseiller le patient sur la forme conforme à la morphologie de son visage. À lui de trancher s’il accepte ou non les propositions de son médecin.

Quelles précautions prendre ?

Tout d’abord, le choix du médecin est crucial et déterminant pour la qualité de sa prestation. Il vous faut un chirurgien expérimenté pour limiter les risques. La meilleure méthode est de s’informer auprès de ses proches. Rien ne vaut un médecin recommandé.

Les adolescents ne peuvent subir l’intervention, vu que la maturité des os n’est pas encore atteinte. Aussi, la chirurgie des séniors est déconseillée sauf en cas de problème grave de la santé. Le tabac et l’aspirine sont à éviter 1 mois avant l’opération.

Une visite préopératoire est indispensable pour évaluer votre état, ainsi que pour rencontrer l’anesthésiste, pour radier tout risque lié à l’anesthésie générale. Sachez que l’intervention dure entre 1 à 2 heures. L’hospitalisation dépend de votre état de santé, 24heures ou 48 heures ? Entre 8 à 15 jours, vous serez en période de convalescence, où toute activité physique est interdite. La guérison du nez est d’environ 1 mois après l’opération. Inutile de se précipiter, le résultat final n’est visible qu’après 6 à 12 mois.

Quels sont les risques éventuels ?

Juste après l’intervention, des ecchymoses peuvent apparaitre, ainsi qu’un oedème. Dans certains cas, les paupières se gonflent. Mais ces effets s’estompent rapidement. Les autres effets indésirables les plus fréquents sont les maux de tête, les hématomes, retard de cicatrisation et des difficultés respiratoires. Il est d’ailleurs possible d’avoir des douleurs ou des sensations désagréables.