Le botox peut il remplacer le lifting frontal ?

Après l’obésité et la perte de poids : quelles opérations possibles pour le surplus de peau ?
août 26, 2019
Réduction mammaire : quand une poitrine généreuse peut être un handicap…
août 28, 2019

Il existe aujourd’hui des techniques qui permettent d’avoir un visage plus jeune avec des rides plus atténuées. Ce rendu peut s’obtenir soit en passant par de la chirurgie esthétique, le lifting frontal. Il existe aussi une autre technique qui consiste à injecter du botox dans le visage. La question à se poser est la suivante : cette dernière technique pourrait-elle le lifting frontal ?

Le lifting frontal

Le lifting frontal est une technique de chirurgie esthétique qui consiste à supprimer les rides et à redresser les sourcils tombants. Cela permet de corriger l’aspect fatigué du visage en raffermissant la partie haute du visage pour en obtenir un aspect plus frais et détendu. Ce mode de chirurgie est autant pratiqué chez l’homme que chez la femme. Elle est effectuée à partir de la quarantaine. Il existe cependant certains cas dans lesquels l’opération est réalisée plus précocement, au moment où il y a une apparition de rides et de certaines disgrâces principalement dues à une hyperactivité musculaire. L’opération est réalisée suivant la technique endoscopique. Cela consiste à effectuer une petite incision dans la peau pour y introduire une caméra, qui servira au chirurgien à corriger les éventuels défauts qui seraient liés aux rides et les sourcils. Cette intervention se déroule en trois étapes. La première étape consiste à corriger l’affaissement du front en réduisant les rides horizontales et en pratiquant une résection partielle du muscle frontal. La deuxième étape consiste à l’ablation de l’excès de peau sur les paupières pour ensuite le retendre tout en corrigeant l’abaissement des sourcils. La troisième et dernière étape consiste à corriger les rides du lion,  entre les sourcils et les rides de la patte d’oie dans le coin des yeux. L’étendue des cicatrices du lifting frontal varient en fonction des zones à corriger. Généralement, les cicatrices sont dissimulées près de l’implantation capillaire et sont imperceptibles. Et selon la hauteur du front, elles vont d’une oreille à l’autre. L’intervention consiste donc à retirer l’excédent de peau du front et les poches sous les yeux afin de redonner à la peau un aspect plus ferme et rajeuni. Il permet aussi de redessiner le visage en retirant les excès de peau et en redessinant les sourcils. Après l’opération, la peau se rétablit peu à peu sans grandes douleurs, mais il peut toutefois y avoir une sensation d’inconfort jusqu’au rétablissement. Il faut juste se reposer et éviter de faire des efforts.

Les atouts et les incommodités du lifting frontal

Comme toute opération chirurgicale esthétique, le lifting frontal comporte aussi bien des avantages que des inconvénients. Bien que cette pratique soit bénéfique pour effacer les rides horizontales en raffermissant la peau, il comporte tout de même quelques inconvénients. L’un de ses plus grands avantages est tout d’abord l’apparition immédiate des résultats visibles après opération. Les personnes voulant rajeunir retrouvent une nouvelle beauté, cela leur procure satisfaction et une sensation de bien-être. Les défauts en sont corrigés, il y a une nette amélioration du look. Il est à noter que cette opération nécessite l’anesthésie locale pour effacer les rides et améliorer l’apparence du visage. La chirurgie a néanmoins quelques inconvénients notamment dans le cas où le visage gonflerait après l’opération. Des ecchymoses pourraient aussi apparaître accompagnées de démangeaisons. Sans compter la possibilité de chutes de cheveux. Dans les cas les plus rares, la douleur peut s’intensifier d’où la nécessité de la prise d’analgésiques. Mis à part les avantages et inconvénients, l’opération comporte aussi des risques, surtout du concernant les complications, la mauvaise cicatrisation ou bien encore l’asymétrie des sourcils. Afin d’éviter ces risques, les chirurgiens plasticiens ont prescrit quelques précautions. Si une personne veut réaliser un lifting frontal, elle doit impérativement faire une antibiothérapie préventive, il y aura des suivis et des bilans après l’opération pour parer à toute éventualité de complication.

Le botox

Le botox est une substance secrétée par une bactérie et provenant de la toxine botulique. La grande particularité de l’injection de botox est surtout son utilisation afin d’estomper les rides. Ce produit s’utilise principalement sur la partie supérieure du visage afin de réduire les rides du lion et les pattes d’oies, soit les rides entre les sourcils et les rides situées aux coins externes des yeux. Son utilisation ne convient pas dans la partie basse du visage car il possède une action relâchante qui pourrait déformer le visage si il n’est pas utilisé sur les bonnes zones. Il n’est conseillé d’en faire des injections qu’à partir de l’apparition des signes visibles de rides. Même s’il y a apparition de rides, le mieux serait de commencer à partir de la quarantaine. Cette intervention se déroule sans anesthésie et sans douleur et elle ne dure que quelques minutes. Le médecin prescrit l’application d’une pommade anesthésique spéciale quelques heures avant les injections. La toxine botulique est injectée grâce à de très fines aiguilles. Il suffira de laisser reposer le produit pour que ce dernier fixe l’intérieur du visage. Tout comme le lifting frontal, les résultats sont déjà visibles les heures suivant les injections. Mais pour de meilleurs résultats, il faudra attendre une à deux semaines. Toutefois, le rendu n’est pas définitif, les rides traitées réapparaitront à partir de six mois et il faut revenir chez le médecin pour de nouvelles séances.

Les avantages et inconvénients du botox

L’injection de ce produit est bien connue pour être la cure de jouvence des célébrités sans avoir à passer sur le billard. La contraction des muscles est bloquée et la peau paraît plus lisse. Cependant, une mauvaise manipulation aurait des conséquences dramatiques. Le processus étant simple, les injections ne durent pas plus d’un quart d’heure et elles sont indolores. Le rendu est plus net au bout d’une semaine et dure environ six mois allant jusqu’à un an pour les personnes ayant reçu leurs premières injections. Le botox permet de contrer les effets du temps sans bistouri. Pour les personnes qui ont peur de réaliser des opérations chirurgicales, c’est la solution idéale. Cette substance peut toutefois générer une addiction et le rendu peut parfois donner des expressions figées voire même modifier certaines expressions du visage. Les injections peuvent des fois avoir des effets ratés dans le cas du déplacement des toxines dans le visage ou bien en cas de mauvais dosage. Bien qu’il soit utilisé dans un but purement esthétique, il n’y a encore aucune affirmation concernant l’utilisation de ce produit à long terme.

Botox ou lifting frontal ?

C’est en effet un véritable dilemme pour ceux qui veulent un visage rajeuni et ferme. Il est cependant à noter que les injections de botox sont plus pratiquées que le lifting frontal. Ce dernier est utilisé en dernier recours dans le cas où il y aurait un grand affaissement des sourcils. Depuis l’arrivée de la toxine botulique, le lifting frontal est rarement utilisé en raison de la réticence des personnes à se faire opérer. Les personnes remplacent le lifting frontal par des injections de botox bien que ces injections soient onéreuses. Les injections ne nécessitent aucune anesthésie et ne laissent pas de cicatrices sur la peau alors que le rendu paraît similaire. Les personnes qui rêvent d’une peau plus rebondie et retendue se sentiront mieux sans avoir à effectuer des interventions chirurgicales. Le botox est aussi plus discret, personne ne remarquera qu’il y a eu des injections.