Quelles sont les solutions pour effacer un tatouage ?

liposuccion
Le déroulement de la liposuccion en Tunisie
août 21, 2020
chirurgie du ventre
Chirurgie du ventre : quand la faire ?
septembre 2, 2020
tatouage

Depuis quelques années, les tatouages sont de plus en plus en vogue partout dans le monde. Néanmoins, pour différentes raisons, les demandes pour les enlever ne cessent de s’accroître en France. Dans cette optique, les professionnels recourent à types de traitement pour résoudre ce problème. En voici notamment quelques-uns.

Enlever les tatouages au laser

Actuellement, le traitement laser reste la technique la plus courante pour enlever un tatouage. Ce procédé permet de détatouer complètement la peau dans le respect de son intégrité. Comment cette technique fonctionne-t-elle ? Les lasers fragmentent les dessins ou les inscriptions en microparticules d’encre que l’organisme pourra éliminer plus facilement. Avec une efficacité garantie, cette méthode a l’avantage de ne laisser aucune cicatrice. Toutefois, elle peut parfois être douloureuse.

Dans ce domaine, la technologie Nanoseconde demeure la plus fréquente depuis près de deux décennies. Pour son traitement, le patient doit prévoir dans cette optique 3 à 10 séances pour effacer totalement le dessin indésirable. Depuis quasiment deux ans, de plus en plus de professionnels commencent désormais à utiliser la nouvelle technologie Picoseconde. Son plus grand atout, c’est surtout de fragmenter plus finement les tatouages. Ce qui permet au corps du patient de métaboliser plus rapidement les débris d’encre. En d’autres termes, cette nouvelle méthode permet de réduire le nombre de séances requis pour le détatouage. Si cela vous intéresse, n’hésitez pas à consulter divers sites tels que phoenix-esthetic.fr pour recueillir toutes les informations dont vous avez besoin.

Les interventions chirurgicales

La chirurgie est une technique pratiquée depuis plusieurs années avant le détatouage au laser. Pour ce faire, les patients peuvent choisir entre différentes techniques pour l’intervention. Ils peuvent faire appel à l’ablation chirurgicale entre autres. Effectuée généralement sous anesthésie locale, celle-ci consiste à découper la peau tatouée, ce qui garantit l’apparition de cicatrices. Avec le retrait du dessin sous contrôle de la vue, elle présente l’avantage de ne laisser aucune tache pigmentaire. Toutefois, sachez que cette intervention ne convient qu’aux dessins de petite taille.

La dermabrasion s’avère plus adaptée aux plus grands dessins. Elle vise à retirer l’épiderme afin d’enlever le tatouage. Selon le cas, l’intervention peut cependant aller jusqu’au derme superficiel pour un traitement plus efficace. Grâce au renouvellement naturel de la peau, la couche détruite sera remplacée par une nouvelle couche, écartant ainsi les cicatrices. L’intervention est généralement pratiquée sous anesthésie locale par le dermatologue.

La méthode Skinial

Une des plus récentes techniques pour enlever un tatouage sans laser, ce traitement fait appel au mécanisme naturel de rejet de la peau pour éliminer les pigments de couleur du dessin. À l’aide d’une aiguille, le professionnel introduit en ce sens un produit naturel sous la peau tatouée. Il s’agit ici de l’acide lactique qui va stimuler le processus naturel de rejet de la peau. En d’autres termes, ce produit favorise progressivement l’expulsion naturelle de l’encre à l’extérieur du corps. Ce qui présente un avantage considérable par rapport aux autres techniques. En effet, pour ce traitement, 3 ou 4 séances suffisent généralement pour éliminer complètement la figure. D’autant plus qu’il n’entraîne quasiment aucune douleur pour le patient.