Bien choisir un chirurgien esthétique

hommes aussi y ont droit
La chirurgie esthétique : les hommes aussi y ont droit
juillet 19, 2016
Médecine esthétique
Médecine esthétique : réparer ou embellir ?
décembre 9, 2016
chirurgien esthétique

Car quelle que soit l’opération que vous envisagez faire : lifting, prothèses mammaires, liposuccion ou autre, vous devez vous renseigner comme il se doit sur les critères inhérents aux choix du chirurgien esthétique. Commencez par vérifier si votre médecin dispose des diplômes indispensables à l’exercice de son métier et fiez-vous aux avis des autres, c’est-à-dire le bouche-à-oreille.

Les critères pour bien choisir

La chirurgie esthétique est très risquée, c’est pourquoi son exercice est réglementé. Mais cela n’empêche que certains osent pratiquer cette spécialité sans aucun diplôme. La seule qualification en « chirurgie plastique reconstructrice et esthétique » est délivrée par le Conseil national de l’Ordre des médecins permet de se déclarer spécialiste en chirurgie esthétique.

Cela dit que le médecin doit passer par un cursus en internat de chirurgie générale, suivi d’une spécialisation en chirurgie plastique.

Pour s’assurer, il est bien recommandé de s’adresser à des organismes tels que :

  • la SOFCEP (Société française des chirurgiens esthétiques plasticiens) ;
  • l’Ordre des médecins de son département ;
  • le Conseil national de l’Ordre qui permet d’obtenir un annuaire en ligne des spécialistes.

Le bouche-à-oreille ou le témoignage des autres

Outre les diplômes et recours aux organismes fiables, le choix du chirurgien esthétique, peut se faire grâce au témoignage de patients opérés par celui-ci. En effet, ses patients sont bel et bien capables de juger de sa compétence plus que que toutes les publicités ou autres titres dans les journaux.

Méfiance de la publicité et de supermarchés de l’esthétique

Certains établissements prétendent être « spécialisés » pour faire promotion dans les médias et les magazines féminins. Il y a même des praticiens qui vont même jusqu’à faire des remises pour des opérations groupées. Ce qui est extrêmement dangereux.

N’hésitez pas à voir plusieurs chirurgiens (2 ou 3) et prendre votre temps avant de prendre la décision. Mais, quoi qu’il en soit, une relation de confiance est essentielle dans la relation avec son praticien. Évitez les chirurgiens esthétiques trop autoritaires, qui vous imposeront leur propre vision de l’esthétisme.

Un médecin qui vous présente aussi les risques de résultats non satisfaisants n’est pas pour autant un mauvais chirurgien, mais il est, au contraire, honnête et professionnel.

Méfiez-vous de ceux qui sont trop empressés, qui vous proposent une intervention du jour au lendemain.

Où choisir son chirurgien esthétique ?

En France, ces chirurgiens peuvent pratiquer dans hôpital (CHU), dans une clinique privée ou un centre de chirurgie esthétique.

Dès lors, les hôpitaux ne peuvent pas accepter toutes les demandes de chirurgie à visée esthétique parce que la priorité est laissée à la chirurgie réparatrice après accident ou traumatisme. Ce qui veut dire que les délais d’attente peuvent être longs. Dans les cliniques privées par contre, il y a moins d’attente.

Les chirurgiens sont des professionnels spécialistes et expérimentés.

Il est bon à savoir que toutes gestes et interventions prodigués sont scrupuleusement régies par les règles déontologiques et respectent parfaitement l’éthique médicale. Pour couronner, on peut dire que faire appel à la compétence d’un clinique esthétique comme esthetique-tunisie.fr vous permet d’avoir un séjour médical paisible pour une chirurgie esthétique réussie.